© 2009-2016 PloemeurCyclo
Sécurité & Santé
Notre activité sportive et de loisir nous amenant à utiliser l'espace public, il apparaît utile de rappeler dans cette rubrique quelques consignes, régles et réglements afin que l'on puisse pratiquer avec un maximum de sécurité.
Cette rubrique régulièrement actualisée, tentera d'aborder différents sujets liés à la sécurité et à la santé du cycliste.
18/06/16 - Priorité Sécurité.
Malgré de nombreux accidents de la route depuis le début de l'année, Jean-Paul D. rappelle à la presse que la SECURITE reste la priorité du club.
(Clic sur l'image ci-contre)
Quelques chiffres qui font réfléchir : PRUDENCE !
Flash Sécurité

Petit rappel !
La sonnette : ding-dong !
Selon le code de la route, l’avertisseur sonore est obligatoire sur les vélos ! Klaxon chez les automobilistes, il devient sonnette chez les cyclistes et a le même but : prévenir les autres usagers de notre arrivée.

Pour qui ? 
Le code de la route est formel : tous les cycles doivent être équipés d’un avertisseur sonore.
Seuls ne sont pas concernés les compétiteurs… lorsqu’ils sont en compétition. Le reste du temps et quel que soit le type de vélo, la sonnette est obligatoire ! Et ce n’est pas parce que les gendarmes contrôlent rarement la présence de cet accessoire qu’il faut en déduire que l’on peut s’en passer.

Quel instrument ? 
Les modèles de sonnettes disponibles sont nombreux et variés. Quel que soit le modèle, il sera fixé  sur le guidon à portée de doigt. C’est en général le pouce qui est sollicité, les autres doigts étant chargés d’actionner les poignées de frein. Le son doit être discret mais perceptible à 50 mètres et il vaut mieux éviter les systèmes à air-comprimé, interdits par le code de la route, produisant un bruit de klaxon de camion ! Prévenir un piéton c’est bien, mais le faire mourir de peur n’est pas la meilleure solution.

(extrait du site de la FFCT – Bernard Lescudé)
18/10/15 - Trois maillots du CoDep56 à disposition.
Le CoDep56 a fourni au club trois maillots qui seront remis aux cyclos chargés de jouer les serre-files de chaque groupe de niveau.
Sur le devant de chaque maillot, un rappel est fait au cyclo que nous roulons dans le respect des règles du code de la route. Dans le dos, rappel est fait aux automobilistes des distances de sécurité à respecter pour le dépassement des cyclistes en toute sécurité.
Ces maillots sont à disposition à La Longère.

15/10/15 - Convention Préfecture/CoDep56.
Un clic sur les maillots ci-contre pour consulter celle-ci.

Les équipements obligatoires
Flash Sécurité

En cette période hivernale, les départs au petit jour et la visibilité très souvent limitée doivent nous faire penser à toujours être visibles.
Voici quelques conseils (extraits des consignes fédérales) :

Les équipements vestimentaires individuels
* Etre vu :
Un des premiers éléments relatifs à la sécurité c'est "d'être vu en toutes circonstances". Le plus simple et le plus facile à faire sera la tenue vestimentaire. Opter pour des tons clairs, contrastés et agressifs pour l'équipement vestimentaire tant pour le collant que pour la veste. Ainsi le cycliste est plus vite repéré par les autres utilisateurs de la voie publique.

Les soucis essentiels du cyclotouriste dans sa protection vestimentaire sont de lutter contre les éléments extérieurs et notamment la pluie, le froid et l'humidité.
Se vêtir correctement signifie également de ne pas serrer les vêtements et se méfier des élastiques aux poignets, aux mollets et aux chevilles.


Pour ceux qui préfèrent les tenues noires unies (seyantes et mettant la "silhouette" en valeur, à la mode), la recherche de l'esthétique ne doit pas faire oublier la sécurité : les doubler d'un dispositif réfléchissant n'est pas inutile :

Les équipements vestimentaires obligatoires
* Le gilet de haute visibilité (art. R. 431-1-1 du Code de la route)
Son port est obligatoire pour les cyclistes et passager d'un cycle, circulant hors agglomération la nuit ou de jour lorsque la visibilité est insuffisante (1). Est considéré comme gilet tout vêtement porté sur le haut du corps tel que : veste, parka, chemise ou chasuble.
Les produits doivent être estampillés en conformité avec la norme NF EN ISO 20471 (classe 2 ou 3) ou NF EN 1150.


Nota :
Il est important que la mention CE (Communauté européenne) apparaisse en plus sur les produits, c'est la garantie que la ou les normes marquées en référence sur le ou les dits produits ont été certifiés par le CEN (Comité européen de normalisation).

(1) La FFCT le recommande également en agglomération dans les mêmes conditions.
Vêtement NF EN 1150 ou NF EN ISO 201471 (classe 2 ou 3)
Le "STOP"
C'est l'arrêt complet avec pied à terre

QUE FAIRE FACE A UN ACCIDENT DE LA ROUTE ? => P.A.S. !
Et, non pas : continuer son chemin !! Ce qui, hélas, se produit trop souvent, soit par indécision, ou manque de civisme !

Protéger
Protéger, c'est éviter l'aggravation de l'accident, ou la survenue d'un deuxième accident : avant tout il faut faire signe aux automobilistes de ralentir et éviter de se faire écraser.
On peut garer une voiture 150 mètres avant l'accident avec les feux de détresse allumés, ou placer des triangles de signalisation (ou d’autres témoins, revétus de leurs gilets jaunes obligatoires..), de part et d’autre de l’accident (150 m de chaque côté minimum...).
Il faut aussi, si possible, couper le contact des voitures ou des motos accidentées pour éviter l'apparition d'un incendie.
Le reste est souvent l'affaire de bon sens : toujours imaginer ce qui peut aggraver la situation, et essayer de l'éviter.
Alerter
Alerter, c'est faire le bon numéro et donner les bonnes indications pour les secours. Le meilleur numéro de téléphone en cas d'accident reste le 18 : les POMPIERS ou le 15 : le SAMU s'il y a des blessés.
Indiquer le plus précisément possible l'adresse de l'accident (la commune, la rue, le carrefour, la route, le sens...) et le maximum de renseignements sur la situation (combien de véhicules en cause, est-ce qu'il y a un camion, combien de blessés, est-ce qu'ils sont coincés dans les voitures...).
Tous ces renseignements faciliteront l'organisation des secours et leur arrivée plus rapide. Le 112, c'est le numéro d'urgence Européen, valable dans toute l'union européenne.
Secourir
Secourir, c'est faire les premiers gestes qui peuvent sauver une vie en attendant les secours :
- Placer sur le côté un blessé inconscient en position latérale de sécurité ;
- Si une plaie saigne, appuyer fort dessus avec un tissu pour arrêter l'hémorragie ;
- Couvrir le blessé avec une couverture pour le protéger du froid ;
- Eviter de déplacer un blessé, sauf pour le mettre en sécurité s'il court un danger immédiat (feu...).

Les angles morts
Les groupes